Etude de cas: un jeu réussi Minecraft

Minecraft est un jeu vidéo indépendant de type sandbox (construction libre) développé en Java par Markus Persson sous le pseudonyme de Notch depuis mai 2009. Ce jeu est jouable seul ou à plusieurs en mode multi-joueurs. Un mode de construction du genre « Lego » est jouable gratuitement et un mode payant est téléchargeable ou jouable directement sur le site. En septembre 2010, les recettes du jeu s’élèvent à 250 000 USD. Le 24 avril 2011, le jeu a passé la barre des deux millions d’exemplaires vendus.

Le joueur est plongé dans un monde composé de cube, créés dynamiquement par le programme. Le joueur peut modifier à sa guise le monde en ajoutant ou supprimant des cubes. Les différents cube qui composent le jeu sont en fait des matériaux (bois, sable, terre, pierre, verre) que le joueur peut collecter pour les transformer en outils, armes, nourritures et pièces de décoration.

Le grands intérêts du jeu réside dans la créativité illimitée offerte au joueur : chaque carte est générée aléatoirement au fur et à mesure que le joueur avance, elle est donc unique et totalement imprévisible. Cependant des paysages sont toujours très cohérents et s’enchaînent dans plusieurs environnements (forêts, plaines, montagnes, déserts, neige, plages…). Une carte peut atteindre jusqu’à 8 fois la superficie de la Terre.

Ce jeu est la parfaite illustration du concept : « Thinking outside the box » (penser hors de la boite) qui signifie penser différemment, de façon non conventionnelle ou selon une perspective nouvelle. En effet, ce jeu laisse le joueur totalement libre de faire ce qu’il souhaite, de laisser aller sa créativité et son imagination. C’est une parfaite illustration de jeu réussi. Le concept est simple, les possibilités vastes et l’engagement total. Les joueurs créent de véritables villes virtuelles, en imposant leur propres règles. Ils créent donc des sociétés virtuels. La liberté d’action fait que ce jeu est également utilisé pour sensibiliser les plus jeunes à la gestion des ressources limitées et à la protection des animaux.

Ce jeu a une communauté très active et très créative dont voici quelques exemples d’oeuvres architecturales virtuelles, créés de A à Z par les joueurs (la majorité de ces édifices créés demande plusieurs heures, voir plusieurs dizaines d’heures de travail individuel ou collaboratif) :

No comments yet.

Leave a Reply